Le samedi à la Colombe

Pas de temps mort le samedi avec d'entrée la finale des poussins.

Nous seront opposés à une belle équipe de Vendémian, la rencontre s'annonce difficile, comme toujours face à des formations héraultaises. Notre club progresse tous les ans dans les catégories jeunes, nous arriverons bien, cette année ou l'année prochaine à décrocher le titre.

Catégorie benjamins ce ne sera guère mieux, les représentants de l'Hérault sont ceux de Notre dame de Londres, ils ont devancé dans leur championnat Mèze, Florensac et Vendémian. Dans la finale, qui suivra celle des poussins, nos "champions" devront oublier la défaite face à Mèze lors du tournoi de Poussan.

Viendra le tour des hommes et notre demi-finale face à une formation de l'Oise, Beauvais. Où en sont les isariens (et non pas les oisillons)? Nous aurons la réponse vers 17h00. Notre équipe sera amputée de Nicolas Chiapello et peut-être de Sylvain Pille, sans faire injure aux remplaçants elle sera moins performante. Mais c'est parfois dans ces moments là que certains se révèlent, à eux de le prouver.

A 17h00 justement ce sont nos cadets qui entreront en piste pour disputer une finale face Cournonterral. Toujours au tournoi de Poussan notre équipe 1 a perdu face à Cournonterral 2, ce qui ne serait encourageant si notre équipe 2 n'avait pas tenu tête à l'équipe 1 de Cournonterral. Où est la vérité? Réponse aux alentours de 18h00. Heure à laquelle aura lieu l'autre demi-finale hommes, Narbonne - Florensac, ça va cogner!


En médaillon les benjamins de Notre Dame de Londres

France dimanche

La tête encore pleine de marseillaises qui j'espère auront souri à nos couleurs, nous reviendrons au gymnase de la Colombe pour une mise en train qui devrait être relativement facile pour nos filles contre Beauvais.

Ensuite ce sont nos minimes qui eux aussi devraient s'imposer contre une inconnue pour tous, l'équipe de Monceaux sur Dordogne.

Comme son nom ne l'indique pas, Monceaux sur Dordogne n'est pas une commune de la Dordogne mais de la Corrèze, une petite commune de 700 âmes environ.

Les habitants se nomment les moncellois et les moncelloises et certains pratiquent le jeu de la balle au tambourin comme Jean-Pierre Pernaut l'a fait découvrir à la France entière par ce reportage au JT de 13h00 en février 2011.


Ensuite nous attendrons l'après-midi pour disputer quelques finales, les filles d'abord contre Poussan, puis les minimes face à la redoutable formation de Florensac, et enfin, si nous sommes qualifiés, la finale homme contre Narbonne ou Florensac.

Un beau programme, venez nombreux encourager nos représentants.


En médaillon: Chantal et Marie ne viendront pas faire des cadeaux à leurs adversaires.

ce site a été créé sur www.quomodo.com