Un gros match

Pique et pique et colégram

Les jours fériés du mois de mai font au moins des heureux, les joueurs de tambourin des Pennes Mirabeau qui en profitent pour mettre leurs calendriers à jour. Pour rappel, mercredi la D 1 a du concéder le match nul contre St Jean de Cuculles, ce jeudi deux matchs étaient au programme. En ce qui concerne la seconde rencontre, notre correspondant, le vieux baroudeur que tout le monde connait et apprécie, JP pour ne pas le nommer, devait nous faire un petit compte-rendu à la fin de la rencontre. A-t-il fait un malaise ou bien est-ce qu'internet n'arrive pas toujours à percer l'épaisse jungle où il habite, mais de compte-rendu point! On en vient à regretter le bon vieux temps des pigeons voyageurs, malheureusement il n'en existe plus ou très peu. Quoique vous auriez pu en apercevoir un, venant de Marseille pour assister à une rencontre et qui repartait bredouille parce que le match avait été annulé sans qu'il soit prévenu. Mais vu sa taille et son poids ce ne pouvait être un pigeon, plutôt une bartavelle chère à Pagnol. Au fait savez-vous quel le plus gros oiseau volant du monde ? Juste une parenthèse pour signaler que des animaux sont classés parmi les oiseaux mais ne volent pas comme l'autruche, ou très peu,  c'est le cas aussi de l'outarde kori qui peut peser jusqu'à 20 kg. Non le plus gros oiseau volant est l'albatros hurleur qui vit dans le sud des océans atlantique, pacifique ou indien et qui a une envergure de 3m70.

Laissons les oiseaux et revenons à nos moutons !


Le premier match hier après-midi opposait l'équipe 3 à l'équipe 5, en clair les Barrielle père et fils, Julien, Loïc et Alex qui malheureusement pour lui ne pouvait jouer que de la main droite, la gauche étant toujours immobilisée. De l'autre la famille Gouneaud, le père, la mère, Florian, Marie et le Petit Cédric.

Belle allure cette rencontre qui semblait équilibrée et elle le fut. Egalité à 3, puis à 6 avec Yohann Barrielle déchaîné à la corde avant que la partie ne soit plus décousue. L'équipe "les Pennes Mirabeau" prenait l'avantage sur les Gouneaud, 9 à 6 mais ces derniers revenaient, grâce au battoir, nouvelle égalité à 9. Les cordiers s'en donnaient à cœur joie, nous avons même eu le privilège d'assister à une partie de ping-pong mémorable entre Philippe Barrielle et Marie.


Pour qu'un bon match devienne un grand match il faut du suspens, de l'émotion, des renversements de situation et des coups de théâtre, nous avons eu tout cela pour pimenter la fin de rencontre. Le renversement de situation est venu de l'équipe Gouneaud, menée 11 à 10 elle allait remporter le match. Du suspens parce qu'à 12 - 11 les "Pennes Mirabeau" pouvait encore égaliser, c'est à ce moment que Chantal a assuré grave au tiers mettant même Alex sur "le cul". Le coup de théâtre est à mettre à l'actif de Marie qui d'une reprise de volée mettait Philippe Barrielle presque KO, une balle en pleine tête. Plus de peur que de mal, nos infirmiers prenaient le blessé en mains, même pas mal a dit Philipe qui a quand même vu trente six chandelles. Les gars vous êtes prévenus, ne vous approchez pas trop près de Marie, cette fille là est une tueuse !


Match de haut niveau que personne ne voulait perdre, le retour s'annonce explosif.

ce site a été créé sur www.quomodo.com