Un authentique exploit !

Lorsque l'on connait le caractère explosif, expansif, de Philippe Gouneaud vous pouvez imaginer dans quel état il était hier soir après la victoire de son équipe à Vendémian. Vous avez bien lu victoire, car c'en est véritablement une que d'aller chercher le match nul à Vendémian, la terre du tambourin.

Pour bien comprendre la portée de cette rencontre c'est un peu comme si le PSG allait faire un nul à Barcelone après avoir mené 1 à 0 jusqu'à la dernière minute de jeu.


Revenons au début difficile de cette rencontre avec Philippe après vous avoir communiquer  la composition de l'équipe: William et Kévin au fond, Sylvain, le capitaine, au tiers, Bernard et Loïc comme cordiers. Cédric et Philippe officiaient dans le rôle de remplaçant.


Le jeu

C'est la grosse satisfaction de  la rencontre, écoutons Philippe, l'un des coaches en parler: "Après avoir été rapidement menés 2 à 0 nous avons tourné à 2 à 1 et ce fut peut-être déjà le tournant du match. Tour à tour, Cédric, Sylvain et moi avons pris la parole pour recadrer l'ensemble de l'équipe et notre jeu a été métamorphosé. Tous ont cherché à appliquer les consignes données, la cohésion sur le terrain faisait plaisir à voir, la tactique, suivie aveuglément  commençait à payer".

Une autre raison de cette très belle performance revient à Cédric: "J'étais juge de touche mais je jugeais aussi les joueurs de Vendémian, ceux qui étaient dans le coup, ce qui n'allait pas chez eux, j'en faisais part aux joueurs, à Sylvain et à Philippe qui corrigeaient notre jeu. La vraie surprise a été de voir l'application de nos joueurs dans les conseils donnés. Un vrai régal pour tout le monde, on peut dire qu'on a pris notre pied".

Quand Cédric se lâche, il se lâche, et si nous sommes capables de respecter la règle essentielle du tambourin, à savoir remettre la balle dans le camp adverse, nous effectuerons une belle saison.

Le mot de la fin revient au président, puisqu'il a plusieurs casquettes, si Philippe est heureux il est aussi lucide:" Surtout il ne faut pas s'enflammer, nous avons pris un point sur nos adversaires directs pour le maintien, mais nous ne serons pas champions de France. J'ai quand même un petit regret, lorsque l'on mène 12 à 9 on pense à la victoire, elle n'est pas venue, ce sera pour la prochaine fois".

 

Les joueurs

Les cordiers, Bernard et Loïc, ont fait un bon match, ni plus ni moins, il y a encore du travail à accomplir pour atteindre le haut niveau mais c'est déjà pas mal.

Au tiers Sylvain a fait une excellente prestation, respecté ses propres consignes et ce n'est pas toujours évident. Il a souvent mis en difficulté l'équipe adverse avec beaucoup d'application, apparemment le garçon a muri.

Au fond Kévin a connu des difficultés en début de rencontre, puis lorsqu'il a commencé à rentrer dans le match il a été à l'origine de la remontée des points et c'est un bon point pour lui.


Que dire de William, même les joueurs de Vendémian ont dit qu'il avait été exceptionnel, monstrueux, les superlatifs vont bientôt manquer. Heureusement qu'avec les textos et les SMS les jeunes vont pouvoir en inventer.



ce site a été créé sur www.quomodo.com