Tout un art de vivre !

Outre le côté sportif (il n'y avait qu'à voir la tête de certain(e)s le soir pour comprendre que le tambourin est avant tout un sport), un tournoi organisé par JP est surtout l'occasion de faire la fête.


Les amis, qui avaient répondu présent, n'ont rien pu faire contre la furia de l'organisateur bien aidé par ses habituels acolytes Corinne et Yvan. Même la famille Gouneaud a baissé pavillon très tôt le matin laissant échapper une victoire qui semblait devoir leur revenir.

Denis, équipé de deux piliers de l'équipe féminine, Agnès et Josiane, a livré une bataille homérique face justement à la famille Gouneaud ne s'inclinant que dans le jeu décisif (5 à 6).

Joueuses et joueurs de l'ASSE ont largement contribué à ce que cette fête soit une belle réussite, ils sont toujours les bienvenus au club.



Si JP a beaucoup donné de son temps, Christophe Basso, le chef d'orchestre de ce tournoi, a désormais pris l'habitude de régler ses partitions au millimètre, qu'il en soit aujourd'hui remercié.

Au jeu des 7 familles, chez les Farina, hier c'était au tour du père. Aldo ne sera jamais sélectionné en équipe de France mais depuis qu'il a débuté il fait toujours preuve de sérieux et d'application. De plus il est certainement le seul droitier qui joue plus avec sa patte gauche que la droite. Hier il nous a même gratifié d'une "spéciale Aldo" en reprenant la balle à deux mains!


Dans la famille Mendès c'est Corinne qui était à l'honneur. Super motivée par JP elle a fait plaisir à ses deux fils venus l'encourager. Autre équipière de JP, Ariane, prise par ses obligations, a eu la délicatesse de venir disputer une rencontre, merci à elle.

La "fille adoptive" des Gouneaud, Céline Valat, a peut-être livré hier sa meilleure prestation. Sans cesse en mouvement, elle a récupéré de  nombreuses balles que l'on croyait perdu en plongeant à droite et à gauche comme si elle était à la piscine. Bravo Céline!

Yvan et Fred, de la famille des douaniers, ont débuté le tambourin tardivement mais petit à petit gravissent les échelons de la hiérarchie pennoise. Ils ne sont plus très loin de frapper à la porte des "grands".

Une étoile est-elle en train de naître? Les spectateurs ont beaucoup applaudi  les renvois musclés de Marie en pleine bourre à l'heure actuelle.

S'il est un vétéran qui ne pouvait pas manquer ce tournoi c'est bien Jean, le "papé" a toujours le geste juste mais il a un peu craqué en fin de journée, il faut dire qu'il n'a pas ménagé sa peine en cuisine.

Signalons pour finir des allées et venues remarquées, celle de Sylvain, pas obligé d'être là, Pascale Rocci, pas très disponible pourtant en ce moment et la famille Lorenzo au grand complet, Fred pourrait nous réserverait-il une belle surprise, nous en reparlerons.


En résumé un beau tournoi pour clôturer la saison en salle, maintenant place aux rencontres en extérieur et d'autres tournois sympathiques, n'est-ce pas JP?

 

Demain les photos
ce site a été créé sur www.quomodo.com