Une victoire par KO

Après une interview accordée à la Provence des sports, décidément le tambourin semble conquérir les médias marseillais, Philippe ouvrait la séance de la "der" avant le Mondial.

Pour commencer une mauvaise nouvelle, Philippe Psyco ne pourra disputer le Mondial, il s'est fracturé un petit os du métatarse et sera plâtré aujourd'hui (mardi). Ce qui a valu de la part de Jean la première phrase "douloureuse" de la soirée, et croyez-moi il y en a eu, "Si Psyco ne joue pas je vais me retrouver qu'avec des bricoleurs". Pas sympa pour ses coéquipiers !

Le président demande ensuite de diffuser assez largement plusieurs infos, à savoir que les certificats médicaux et le règlement des licences doivent être déposés avant le 15, il faut se bouger.

Le prix a été fixé à 120 euros pour les nouveaux, 100 pour les anciens, 90 si vous êtes deux de la même famille et 80 pour trois personnes. Bien sûr le club peut échelonner vos paiements.

Pour ceux qui veulent venir aider la mise en place de différentes structures vendredi après-midi et qui souhaitent partager le repas de l'amitié le soir, le président « recommande » d'apporter une entrée, le club se chargeant du reste.

Seconde info, nous avons besoin d'un maximum de personnes jeudi vers 18h00 pour la mise en place des tables dans la salle Tino Rossi. Il y a longtemps que l'on ne croit plus au père Noël mais la (re)mobilisation des jeunes depuis quelques semaines nous laisse à penser que le message sera entendu.

D'ailleurs le record de participants a été une nouvelle fois battu, 26 personnes qui sont restées plus ou moins longtemps, les bons résultats du club n'y sont sans doute pas étrangers.

Nous passerons volontiers sur tous les obstacles administratifs qui ont mis les nerfs de Marie JO à rude épreuve au point de dire que "le fromage espagnol est un fromage de taureau" ou bien "ils ne sont pas tous bons à la radio", ce qui n'est pas faux. Une phrase venue de nulle part dans un débat perturbé par l'hilarité des jeunes qui a même gagné le président enclenchant un fou rire, qui de mémoire de Chantal, il n'avait plus connu depuis le premier mondial (2007).

Jean a besoin de renforts à partir du vendredi matin 9h00 pour la pose des banderoles. Pour les personnes "intéressées" venez, si possible, avec des pinces coupantes et du fil de fer mais n'oubliez pas vos gants, un accident et si vite arrivé (voir plus haut Psyco).

Quelques précisons gastronomiques pour les fins gourmets, le fromage espagnol existe bien, le plus connu est le manchego. L'Espagne compte au moins 150 fromages différents, seul notre esprit cocardier nous fait dire qu'ils sont bien meilleurs "chez nous".


Passé minuit un à un les travailleurs du lendemain matin quittent le local, fin de la réunion par faute de combattants, place au Mondial !

ce site a été créé sur www.quomodo.com