Cournonterral nous attend !

Pour les pennois (et pour d'autres aussi) Cournonterral nous interpelle pour son équipe de tambourin et c'est à peu près tout. Mais derrière chaque joueur se dresse un habitant qui va chèrement défendre les couleurs de son village. Parce que Cournonterral, qui compte 6000 personnes, a une âme, un passé, une histoire et des traditions qui se perpétuent, depuis des siècles pour certaines, grâce à un Comité des fêtes extrêmement efficace.

Imaginez qu'en l'an 1208, les villageois ont créé une danse folklorique pour la naissance de Jacques d'Aragon (né à Montpellier), danse dans laquelle ils utilisaient le tambourin comme instrument de musique. Cette danse est toujours pratiquée, plusieurs fois par an à l'occasion des nombreuses fêtes du village. Pas étonnant alors que les cournonterralais manient aussi bien le tambourin de nos jours !

Autre tradition propre à Cournonterral, la fête locale avec ses attractions particulières comme le tournament cycliste burlesque qui se dispute le dimanche après-midi depuis le début des années 60. Chaque participant doit venir avec un vélo bricolé et si possible drôle.

Le fougasset et le martelet sont aussi des coutumes propres au village. Le fougasset (petite fougasse) est vendu de porte en porte pour financer le Comité des Fêtes et le carnaval, il est aujourd'hui remplacé par une brioche.

Quand au martelet il consiste à traîner dans les rues du village une bouteille (vide) au bout d'une ficelle et à frapper à toutes les portes pour obtenir un coup à boire. Autant dire que cette coutume remporte toujours un franc succès, pas seulement pour les bonnes adresses mais aussi pour les récalcitrants que l'on aime faire enrager chaque année.

Enfin pas de fête sans la traditionnelle danse (centenaire) de l'escargot. Danse pratiquée en duo, en principe une fille et un garçon, comprenant des scènes particulières comme la brouette, l'échange de chaussures, la cloche, le barbouillage de suie. Entre chaque scène, les danseurs se tiennent ensemble bras croisés dans le dos et avancent en sautillant tout autour de la piste de danse. Cette danse se termine par une grande farandole qui s'enroule sur elle-même formant un escargot qui pour finir se déroule en partant du centre.

Cette année la fête aura lieu du vendredi 2 août au lundi 5, juste après les Masters du Tambourin (31 juillet et 1e août).


En attendant samedi ce sont nos joueurs qui ne vont pas être à la fête, contre toute attente nous les avons battu au match aller chez nous, ils veulent impérativement une revanche.

Ah si seulement le martelet avait lieu la veille d'un tel match nous aurions une petite chance, à condition que les joueurs y aient participé !


ce site a été créé sur www.quomodo.com